Projet

ACTION
MADAGASCAR

Nous entretenons deux centres d’accueil et recevons à peu près 3 mille personnes. Elles reçoivent de la nourriture, de l’eau propre et des soins d’hygiène. Nous avons fait l’inscription scolaire de 357 enfants et maintenant, allons construire ensemble – volontaires, parrains, partisans – la Ville de la Fraternité.

La réalité

Nous sommes arrivés à l’île de Madagascar en février 2017 et avons trouvé des familles vivant dans la misère extrême, avec faim et soif, sans un minimum d’hygiène. Sans avoir accès à l’eau, les enfants ne se baignent que quand il pleut et la dénutrition aiguë en touche au moins la moitié. Le manque des soins d’hygiène et la dénutrion grave font qu’ils soient atteints des maladies telles que la teniase, neurocysticercose, larva migrans cutanée, parmi d’autres.

École Danilo Farias

Nous aidons à maintenir l’École Danilo Farias, née d’un rêve de solidarité du danseur Danilo Farias. Lors d’une visite à l’île, il a tenu compte de la necéssité de scolarisation des enfants et a décidé de changer de pays et de vie pour les aider. Il a rassemblé des efforts et a ouvert l’école en rendant possible l’étude régulier des enfants du nord de l’île. La Fraternité est devenue partenaire de cette initiative et , ensemble, nous faisons bâtir de nouvelles salles de classe pour rendre plus amples les opportunités d’étude pour des enfants et des jeunes.

Le premier centre d’accueil

Nous avons ouvert deux centres d’accueil dans la ville d’Ambovombe. Dans le premier, où se trouve également le siège de la FSF, à Madagascar, nous avons accueilli les enfants qui vivaient dans les rues en quête de restes d’aliment. Elles reçoivent de la nourriture, des soins d’hygiène et participent aux activités récréatives et culturelles.

Aucun des enfants accueillis ne fréquentaient l’école. Nous avons confecctionné des cartables, avons acheté du matériel scolaire, des uniformes et avons fait l’inscription de 357 enfants.

Champ de la Paix

Avec l’aide des volontaires et de la communauté nous avons fait construire, dans une surface plus grande, le deuxième centre de la FSF, le Champ de la Paix. Nous reçevons 2500 personnes par jour, des enfants et les mères, surtout.

Les familles sont nourries, boivent de l’eau potable, se brossent les dents, prennent une douche et lavent leur linge.  

Nous avons fait construire un centre de santé, mis en place une pharmacie et un gabinet dentaire.

Les soins sont prodigués lors de l’arrivée de caravanes de volontaires, dans la plupart des professionnels de santé, parrains de la cause, qui se déplacent à Madagascar pour aider.

Ville de la Fraternité

Pour faire face aux énormes besoins déjà mentionnés, de nouveaux rêves de fraternité sont faits pour être réalisés. Nous venons de lancer une campagne pour la construction de la Ville de la Fraternité où 100 familles vivant dans la misère extrême dans les villages d’ Ambovombe, à Madagascar, seront accueillies.

Un endroit nouveau et sain, avec de l’eau, des maisons et une école. Plus de la moitié de la surface offerte par un donnateur, 45 mille mètres carrés, sera réservée à la production d’aliments issus de l’agriculture durable et aux ateliers de travail.

Publicações relacionadas

Vídeos relacionados

HAUT

Gostaríamos de manter você sempre atualizados com as novidades do nosso blog. Que tal?